Il rondeau del calumet

Jean-Philippe Rameau (25 settembre 1683 - 1764): Rondeau des sauvages («Forêts paisibles»), dall’ultimo atto delle Indes galantes (1735). Patricia Petibon, soprano (Zima); Nicolas Rivenq, baritono (Adario); Les Arts Florissants, dir. William Christie.


Lo stesso brano eseguito alla bersagliera, in concerto, dai Musiciens du Louvre diretti da Marc Minkowski, con i cantanti Magali Léger e Laurent Naouri.

Zima, Adario :

Forêts paisibles, forêts paisibles,
Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs.
S’ils sont sensibles, s’ils sont sensibles,
Fortune, ce n’est pas au prix de tes faveurs.

Chœur des Sauvages :

Forêts paisibles, forêts paisibles,
Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs.
S’ils sont sensibles, s’ils sont sensibles,
Fortune, ce n’est pas au prix de tes faveurs.

Zima, Adario :

Dans nos retraites, dans nos retraites,
Grandeur, ne viens jamais
Offrir tes faux attraits!
Ciel, ciel, tu les as faites,
Pour l’innocence et pour la paix.

Chœur des Sauvages :

Forêts paisibles, forêts paisibles,
Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs.
S’ils sont sensibles, s’ils sont sensibles,
Fortune, ce n’est pas au prix de tes faveurs.

Zima, Adario :

Jouissons dans nos asiles,
Jouissons des biens tranquilles!
Ah! peut-on être heureux,
Quand on forme d’autres vœux?

Chœur des Sauvages :

Forêts paisibles, forêts paisibles,
Jamais un vain désir ne trouble ici nos cœurs.
S’ils sont sensibles, s’ils sont sensibles,
Fortune, ce n’est pas au prix de tes faveurs.


Les Indes galantes, frontespizio

Une symphonie imaginaire

Con il titolo Une symphonie imaginaire Marc Minkowski e Les Musiciens du Louvre realizzarono alcuni anni fa un cd contenente una suite di brani strumentali tratti da varie composizioni di Jean-Philippe Rameau (1683 – 12 settembre 1764). Questi i titoli:

  1. Zaïs : Ouverture
  2. Castor et Pollux : «Tristes apprêts, pâles flambeaux», scène funèbre (atto II) [5:48]
  3. Les Fêtes d’Hébé, ou Les talents lyriques : Air tendre [9:11]
  4. Dardanus : Tambourins I-II (prologo) [11:06]
  5. Le Temple de la gloire : Air tendre pour les Muses [12:58]
  6. Abaris, ou Les Boréades : Contredanse en rondeau (atto I, scena 4a) [17:23]
  7. La Naissance d’Osiris : Air gracieux [20:28]
  8. Abaris : Gavottes I-II (atto IV, scena 4a) [22:48]
  9. Platée, ou Junon jalouse : Orage (atto I, scena 6a) [25:32]
  10. Abaris : Preludio all’atto V [28:05]
  11. La Poule (ultimo dei 6 Concerts transcrits en sextuor) [29:24]
  12. Les Fêtes d’Hébé : Musette tendre en rondeau – Tambourin en rondeau [33:55]
  13. Hippolyte et Aricie : Ritournelle (atto III) [37:17]
  14. Naïs : Rigaudons (prologo) [39:27]
  15. Les Indes galantes : Danse (rondeau) des sauvages (atto IX) [41:48]
  16. Abaris : Entrée de Polymnie (atto IV, scena 4a) [44:06]
  17. Les Indes galantes : Chaconne (atto IX) [50:12]

Clavicembalo versus pianoforte


Jean-Philippe Rameau (1683-1764): Suite in la minore, Les trois mains (1728). Frederick Hass, clavicembalo.
1. Allemande
2. Courante [a 7:51]
3. Sarabande [a 12:05]
4. Les trois Mains [a 15:36]
5. Fanfarinette [a 20:15]
6. La Triomphante [a 23:02]
7. Gavotte avec les Doubles de la Gavotte [a 24:40]



La stessa eseguita al pianoforte da Alexandre Tharaud.
1. Allemande
2. Courante [a 6:00]
3. Sarabande [a 10:43]
4. Les trois Mains [a 13:50]
5. Fanfarinette [a 18:00]
6. La Triomphante [a 20:48]
7. Gavotte avec les Doubles de la Gavotte [a 22:20]