Non parlatemi più d’amore

Pierre Guédron (c1566 - c1620): Qu’on ne me parle plus d’amour, air de ballet (air de cour) tratto dal Ballet des inconstants (1608). Le Poème Harmonique, dir. Vincent Dumestre.

Qu’on ne me parle plus d’amour,
L’inconstance règne à la Cour,
Ô Dieux punissez ces âmes volages,
Ô Dieux punissez ces légers amoureux.

Ces amants pour nous décevoir
Jurent Amour et son pouvoir:
Ô Dieux punissez ces âmes parjures,
Ô Dieux punissez ces légers amoureux.

Ils n’ont de la fidélité
Sinon pour la déloyauté:
Ô Dieux punissez ces cœurs infidèles,
Ô Dieux que n’ont-ils leurs cœurs dans les yeux.

Ils feignent plus de passion
Lorsqu’ils ont moins d’affection:
Ô Dieux punissez ces cœurs infidèles,
Ô Dieux punissez ces légers amoureux.

La foi de ces esprits moqueurs
Fuit par leurs bouches de leurs cœurs:
Ô Dieux punissez ces cœurs infidèles,
Ô Dieux punissez ces légers amoureux.

Se questo brano vi è piaciuto, ascoltate anche Est-ce Mars? , un altro air de cour di Guédron: la sua melodia ha ispirato alcuni musicisti secenteschi che l’hanno utilizzata come tema per variazioni.


gallica

Alla sarabanda

Alan Rawsthorne (1905 - 24 luglio 1971): Sinfonia n. 3 (1964). Bournemouth Symphony Orchestra, dir. David Lloyd-Jones.

I. Allegro
II. Alla sarabanda: Andantino [7:54]
III. Scherzo: Allegro molto [16:18]
IV. Allegro risoluto [20:47]


AR