Tant que vivray


Claudin de Sermisy (c1490-1562): Tant que vivray, chanson a 4 voci (1527). Ensemble «Clément Janequin».

Tant que vivray en âge florissant,
Je serviray d’Amours le dieu puissant,
En fais et dictz, en chansons et accords.
Par plusieurs jours m’a tenu languissant,
Mais apres dueil m’a faict resjouyssant,
Car j’ay l’amour de la belle au gent corps.
Son alliance est ma fiance:
Son cueur est mien, mon cueur est sien;
Fy de tristesse, vive lyesse,
Puis qu’en amour a tant de bien.


Quand je la veulx servir et honorer,
Quand par escriptz veulx son nom décorer,
Quand je la veoy et visite souvent,
Les envieulx n’en font que murmurer,
Mais nostre amour n’en sçauroit moins durer:
Aultant ou plus en emporte le vent.
Maulgré envie toute ma vie
Je l’aymeray, et chanteray:
C’est la première, c’est la dernière,
Que j’ay servie et serviray.


Sermisy: Tant que vivray

Annunci

4 pensieri su “Tant que vivray

Scrivi un commento:

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...